Coloration maison avec des produits professionnels: Explications et Tuto

par Aurélie
93 commentaires

Les colorations pour cheveux, je connais bien : j’en utilise depuis mes 16 ans.

A l’époque, j’avais été littéralement éblouie par la magnifique chevelure de Kate Winslet dans Titanic, devenue instantanément mon idéal capillaire avec sa longue crinière rousse et bouclée.
Cheveux longs, j’avais. Bouclés : ça pouvait s’arranger. Ne manquait que la couleur rousse… Je me suis donc lancée dans la coloration home-made pour (re)devenir une ginger. Oui, redevenir : j’étais rousse étant petite, avant de virer au blond doré puis au banal châtain clair. Damned.

Pendant plus de 10 ans, j’ai testé toutes sortes de produits colorants en kit, achetés en supermarchés, dont plusieurs que j’aimais beaucoup et qui ont disparu depuis (notamment cette gamme-là qui permettait de faire une coloration + des mèches ton sur ton qui apportaient de très jolies nuances). RIP chères colorations disparues…

C’est justement ces problèmes récurrents de disponibilité et de suppression de mes couleurs favorites qui m’ont incitée à jeter un œil vers la coloration professionnelle, où à priori les gammes sont plus stables et le choix plus vaste.

Je me suis beaucoup documentée avant de me lancer, via des forums ou des sites pro, et j’ai sauté le pas à l’automne dernier.
Et finalement ce n’est pas beaucoup plus compliqué que les kits tout faits du commerce !

Je vous explique ?

Première chose à comprendre et à maîtriser :

Les codes couleur

Oui vous savez, les références de la coloration, généralement dans un coin de la boîte… Et bien, scoop: elles ont une signification ! Si vous comprenez ces codes, vous pouvez même acheter une boîte les yeux fermés (littéralement).

Mais oui, sans passer par ce terrible moment de doute où vous regardez alternativement la couleur des cheveux de la dame sur la boîte, et la mèche de cheveux du nuancier accrochée sur les étagères du magasin, censés vous montrer à quoi ressemblera le résultat selon votre couleur de base (et là en général, vous commencez à paniquer car rien ne coïncide et vous avez peur de vous retrouver, au choix, platine/corbeau/carotte).

Les codes sont beaucoup plus fiables ! Comprendre cela a totalement changé ma façon de choisir une couleur.

Essayez de déterminer le code de votre couleur naturelle, et ensuite le code de la couleur que vous voulez obtenir; c’est indispensable pour utiliser une coloration professionnelle.

Un code couleur se compose d’un premier nombre, généralement séparé d’un ou deux autres chiffres au moyen d’une virgule, d’un point ou bien d’un slash (selon les marques).

Chez l’Oréal, c’est une virgule, et c’est la notation que j’utiliserai tout au long de l’article.
Exemples de codes couleurs: 7,34 ; 9,13 ; 5,45 ; 1,1 ….

Voyons donc à quoi ces codes correspondent…

La hauteur de ton

Le premier nombre (avant la virgule) correspond donc à la hauteur de ton de la couleur.

Code Hauteur de ton
1 Noir
2 Brun
3 Châtain foncé
4 Châtain
5 Châtain clair
6 Blond foncé
7 Blond
8 Blond clair
9 Blond très clair
10 Blond très très clair / platine

Plus vos cheveux sont foncés, plus le chiffre est petit (et vice-versa).
Attention ! Il s’agit ici juste de hauteur de ton et non de couleur !

Pour mieux comprendre, essayez de visualiser vos cheveux sur une photo en noir et blanc : s’ils apparaissent noirs, votre couleur de base est 1, éventuellement 2… Si au contraire ils ressortent blancs ou presque, vous êtes 10, ou 9…
Gris clair, vous êtes 7 ou 8; gris foncé, vous êtes 3 ou 4, et gris moyen, vous êtes 5 ou 6…
Et cela quelque soit votre reflet: cendré, cuivré, acajou ou autre
(ça, on va en parler après).

Attention

Généralement on se pense beaucoup plus foncée qu’on ne l’est techniquement, car il s’agit ici des codes utilisés par les pro, et cela ne correspond pas tout à fait aux noms des couleurs dans le langage courant.
Exemple : ce que l’on appelle un « blond foncé » en langage amateur correspondra par exemple à une hauteur de ton de 7 ou 8 pour un coiffeur (et donc à du blond ou blond clair).
On connait toutes quelqu’un qui, voulant devenir « châtain clair », est ressortie « brune » de chez le coiffeur… la cliente voulait du 7 ou 8, mais le coiffeur a pensé en langage de coiffeur pro et lui a fait du 5… Classique !

Sur cette base, somme toute assez neutre, définie par la hauteur de ton, vont venir se rajouter les reflets; ce sont eux qui vont faire vibrer la couleur et lui donner toute sa personnalité.

Les reflets

S’il y en a un, le premier nombre après la virgule (ou le point, ou le slash…) est le reflet principal; le deuxième nombre, s’il y en a un également, est le reflet secondaire (donc plus faible).

Ce code varie selon les marques, voici ce que cela donne :

Code L’Oréal Schwartzkopf Wella
0 Neutre, sans reflet Neutre, sans reflet Neutre, sans reflet
1 Cendré Cendré Cendré
2 Irisé Fumé Mat
3 Doré Mat Doré
4 Cuivré Beige Cuivré
5 Acajou Doré Acajou
6 Rouge Marron Violine
7 Cuivré Marron
8 Rouge Perlé
9 Violet Fumé

Exemple : la couleur 7,34 de chez l’Oréal est donc un blond doré cuivré (hauteur de ton de 7, donc assez claire, avec un reflet principal doré et secondaire cuivré).

Remarque: un reflet intensifié peut être noté par un 0 ou un chiffre répété en guise de deuxième  reflet.
Exemple : un 7,44 ou un 7,40 sont des blonds cuivrés intenses; le cuivré sera davantage marqué que dans un simple 7,4.

Vous êtes maintenant au point sur les codes couleurs ! Passons donc au deuxième point important :

L’oxydant

Eh oui, définir sa couleur et choisir celle que l’on veut ne suffit pas, il faut maintenant voir s’il est possible de l’obtenir, et c’est là que l’oxydant entre en jeu.
L’oxydant est un produit chimique assez toxique; c’est lui qui va faire pénétrer la couleur dans les écailles du cheveu, dans les limites de ses possibilités…

Explications

Il existe plusieurs puissances d’oxydant: 10V, 20V, 30V, 40V… plus le chiffre est grand, plus le produit est puissant, et plus il vous permettra d’éclaircir vos cheveux (mais attention, car il les abîmera aussi davantage).
Si vous voulez rester à votre hauteur de ton (en changeant juste le reflet) ou bien éclaircir vos cheveux de 1 ton, du 10V peut suffire (mais concrètement, j’ai l’impression qu’il est rarement utilisé, d’ailleurs je n’en vois pas toujours en boutique…).
Si vous voulez éclaircir vos cheveux de 2 tons (ex: passer de 6 à 8) mélangez la couleur avec du 20V. C’est un peu l’oxydant « standard ».
Si vous voulez éclaircir vos cheveux de 3 tons (ex: passer de 6 à 9) mélangez la couleur avec du 30V.
Il existe aussi de l’oxydant 40V, mais on l’utilise davantage pour des mèches que pour des colorations sur tête entière car il est très agressif pour les cheveux et le cuir chevelu, donc attention…

Au-delà de 3-4 tons, il faut passer par une décoloration, il est alors conseillé d’aller chez le coiffeur car le processus est bien plus délicat qu’une simple coloration.

Attention

  • On ne peut pas faire la même chose sur cheveux naturels ou déjà teints; par exemple, on ne peut pas décolorer un cheveu déjà coloré en 6 en utilisant une simple coloration en 9. Cela ne marchera pas…
  • D‘autres facteurs peuvent entrer en compte dans le choix de l’oxydant; par exemple, si l’on  a des cheveux blancs à camoufler ou si l’on souhaite un résultat très intense, un oxydant 30V sera plus adapté qu’un 20V…

Bon, j’espère qu’avec toutes ces explications théoriques vous êtes maintenant en mesure de savoir quelle tube de coloration professionnelle et quel oxydant vous allez utiliser pour votre couleur maison avec des produits de pro !

Parce qu’on passe maintenant aux choses sérieuses

Coloration professionnelle : mode d’emploi

Les produits

cheveux-coloration-maison-produits-professionnels-02Voici le matériel que j’utilise pour ma couleur :

  • De l’oxydant 20V : cela me suffit car je n’éclaircis pas vraiment mes cheveux… Cela fait des années que je n’ai pas vu ma couleur naturelle sur plus de 2-3 centimètres de racines, cependant je pense que ma hauteur de ton est 7 (peut-être 6, maximum)… Cela tombe bien, car je reste justement dans la même hauteur de ton (7).
  • Un tube de coloration, Majirel de L’Oréal en 7,44 (blond cuivré intense pour celles qui suivent!) et un peu de Mix cuivré (Facultatif, j’en reparlerai plus bas).
  • Des accessoires divers et variés : des gants en plastiques, deux pinceaux de taille différente pour appliquer la couleur, un vieux tupperware tout pourri en guise de bol, et un petit verre doseur.

J’ai acheté ma coloration professionnelle, mon oxydant et mes accessoires sur ce site, mais il en existe des dizaines… il suffit de faire une recherche sur Google.
Autre solution, aller directement dans des boutiques de coiffeurs pro, qui généralement vendent aussi au détail sans sourciller (pour un choix énorme à bon prix, allez donc faire un tour Passage de l’Industrie à Paris, dans le 10ème).

Le mode opératoire

  1. On met les gants;
  2. On lit attentivement la notice fournie avec le tube de couleur, histoire de bien savoir ce que l’on va faire;
  3. On mesure la bonne quantité d’oxydant dans le bol doseur : chez Majirel, le rapport est de 1/1,5, c’est à dire que pour une dose de colorant (50ml), on met 1,5 dose d’oxydant (75ml); attention, chez Wella, le rapport est de 1/1 (vous voyez l’importance de la lecture de la notice)
  4. On mélange les 2 produits. Pour ma longueur (sous les épaules), je mets tout le tube. Si vous avez les cheveux très longs et/ou très épais, prévoyez un tube ½ ou deux tubes de colorant (et donc deux fois plus d’oxydant);
  5. Une fois les produits dosés, on mélange bien
  6. Le produit change de couleur, devient mauve (ou pas, d’ailleurs ! Cela dépend des colorations), tout va bien, on ne panique pas…
  7. Facultatif : Je trouve la coloration 7,44 un chouilla trop fade, j’ajoute donc ma touche perso avec une pointe de Mix cuivré : il s’agit d’un tube contenant de la couleur pure (ici, du cuivré, donc orange).
    Cela permet, comme ici, de booster une couleur, ou au contraire de contrebalancer un reflet, etc… Cela n’a rien d’obligatoire, c’est juste un premier pas vers une personnalisation de la coloration.

C’est prêt !
Une fois que le mélange est bien homogène, on l’applique (sur cheveux secs pour Majirel; avantage: le produit ne coule pas du tout). Bien évidemment, on a pris la peine de démêler ses cheveux autant que possible avant la pose du produit.
Personnellement, je débute toujours (au pinceau) par la frange, l’avant du crâne et les mèches autour du visage; ensuite, le reste du crâne, l’arrière, puis enfin les longueurs. Généralement, à ce stade-là, j’ai laissé le pinceau et je malaxe à pleines mains (enfin, avec des gants bien sûr !)
Cependant, faites attention car la zone par laquelle on commence pose légèrement plus longtemps que les autres zones, la coloration peut donc y être un peu plus marquée… ce qui n’est pas forcément l’effet recherché ! Si vous voulez un résultat plus doux autour du visage, notamment pour une première fois, ne commencez pas immédiatement par là, mais plutôt par l’arrière du crâne.
Il m’arrive, si je suis motivée, de peigner délicatement mes cheveux une fois la coloration posée. cela permet de la répartir encore mieux, surtout si on a les cheveux long/épais/emmêlés.

Pour le temps de pause, prenez le temps de bien lire la notice, et adaptez selon votre cas : première couleur ou simple entretien, couleur très altérée ou non, intensité souhaitée, etc… c’est généralement bien expliqué.

cheveux-coloration-maison-produits-professionnels-01La couleur évolue beaucoup tout au long du temps de pause, voici un petit aperçu :

Au début le produit est mauve, puis va prendre une couleur de plus en plus orange… Mais cela change considérablement selon les produits utilisés, donc pas de panique si vous n’obtenez pas la même chose.

Astuce : Cinq minutes avant la fin du temps de pause, je commence généralement à appliquer un peu d’eau sur les mèches de devant (par lesquelles j’ai commencé), pour éviter qu’elles ne soient trop orange.

Il faut rincer longuement les cheveux… et faire si possible un shampoing spécial post-coloration, à acheter au même endroit que le reste des produits (site ou boutique pro).
Autre option, que j’utilise désormais : la Crème lavante au citron de Christophe Robin, qui aide à fixer la couleur et fait les cheveux tout doux et brillants.

Bonus : quelques astuces

Si vous avez les cheveux secs ou abîmés, n’hésitez pas à enduire vos cheveux d’huile avant de procéder à la coloration, cela va les nourrir et les protéger, et donc limiter les dégâts . Ma préférée : l’huile d’avocat, mais cela fonctionne avec de nombreuses huiles végétales.
Il faut néanmoins être conscient qu’il est indispensable de faire très attention aux produits que vous utilisez au quotidien si vous voulez garder une belle couleur et des cheveux en bonne santé.
Si vous ne savez pas trop vers quels produits vous tourner, vous pouvez aller consulter mon article sur ma routine capillaire.

Votre coloration est trop intense ou trop foncée ? Le lait de coco est votre ami (oui, les briquettes du supermarché).
Enduisez vos cheveux du contenu de la briquette, entourez votre tête avec du plastique alimentaire, et laissez poser le plus longtemps possible : la couleur va dégorger un maximum !
Astuce testée et approuvée après m’être une fois retrouvée avec les cheveux beaucoup trop rouges à mon goût: avec deux sessions « lait de coco » de respectivement 2h et 5h, ma couleur était parfaite.
Le shampooing anti-pelliculaire (style Head & Shoulders) est également connu pour faire dégorger les colorations, cependant cela  abîme davantage les cheveux fragilisés, et surtout c’est bien moins efficace.

Le verdict

Alors, vous me direz, c’est bien beau tout ça, les codes couleurs, le verre doseur, l’oxydant qui prend de la place dans le placard… mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

Eh bien oui !

La coloration professionnelle, c’est pas cher

Certes, il faut faire quelques petits investissements au départ: pinceaux (1 ou 2€ chaque), doseur (2€), boîtes de gants en plastiques (7€ les 100), bol (0€ pour moi, j’utilise un vieux tupperware)
L’oxydant, quant à lui, coûte un peu plus cher (15-20€ la bouteille d’un litre, jusqu’à près de 30€ dans certaines boutiques) mais dure super longtemps : on utilise 75ml à chaque coloration, ce qui permet d’en faire environ 13. A raison d’une couleur par mois, on tient plus d’un an avec un seul flacon

La plupart du temps, vous n’aurez donc que le petit tube de coloration à acheter : entre 8 et 12€, en moyenne.
C’est à dire le prix d’un kit du commerce. Et nettement moins cher que chez le coiffeur…

La coloration professionnelle, ce sont des gammes stables

Savoir qu’on retrouvera le mois prochain la couleur qui nous convient et dont on ne souhaite plus changer, c’est drôlement agréable…

La coloration professionnelle, c’est de la bonne qualité

Eh oui ! La couleur est plus belle et s’affadit moins qu’avec les kits tout faits, c’est indéniable.
Alors évidemment, je ne fais rien de très compliqué, je ne me décolore pas les cheveux, je ne fais pas de mèches, je n’ai pas de cheveux blancs…
Si je devais gérer tout cela, je préférerais peut-être laisser faire un vrai coiffeur.
Mais si comme moi vous faites juste une « simple » couleur, ça vaut vraiment le coup et vous avez peu de chances de vous louper…

Donc n’hésitez plus, lancez-vous !

EDIT

J’utilise maintenant les produits Wella (gamme Koleston). Cela ne change rien au niveau des prix et du mode opératoire, si ce n’est que le rapport colorant/oxydant est de 1/1 (et non 1/1,5 comme chez Majirel).
Pourquoi avoir changé ? Parce que les colorations Wella sont d’encore meilleure qualité, et surtout donnent un résultat plus brillant que Majirel.
J’y ai aussi trouvé des nuances qui me plaisent beaucoup (Pour les curieux, je colore maintenant mes cheveux en roux plus foncé, en mélangeant du 6/74 et du 77/43, petit aperçu ici).
Attention, cependant : les cuivrés chez Wella contiennent davantage de rouge que les autres marques. Ce qui veut dire que, à code égal, on se retrouve avec quelque chose de plus rouge que chez Majirel, par exemple.

EDIT N°2

A TOUS LES GENS QUI ME POSENT DES QUESTIONS SUR LEUR COULEUR DANS LES COMS : Je ne suis pas coloriste professionnelle ! Avec ce post je vous explique vraiment les bases de la coloration professionnelle, mais mes connaissances ne vont pas tellement plus loin… et pour cause, puisque comme je le dis dans le post, ce que je fais à mes cheveux est très simple : je n’y connais rien en décoloration, je n’ai jamais utilisé d’autres gammes que Majirel et Koleston, je ne maîtrise pas les blonds ni les bruns-châtains…
Le principe de cet article, c’est qu’une fois que vous l’avez  lu, vous en savez autant que moi et vous êtes à même de vous faire une coloration SIMPLE.
Je ne répondrai plus aux questions posées dans les commentaires, le but de l’article n’est pas de servir de consultation capillaire personnalisée.
Merci 😉

93 commentaires
38

A lire aussi

93 commentaires

allgirlslovemu 20 août 2012 - 17 h 22 min

Ton article est très intéressant ! Je le mets dans mes favoris si jamais un jour j’ose sauter le pas de la coloration 🙂

Répondre
Emma 21 août 2012 - 12 h 30 min

Attention quand même aux problème des reflets, il faut tout de même bien connaître le cercle chromatique pour ne pas se retrouver avec de jolis reflets verts… j’en ai vu arriver au salon comme ça et après c’est au coiffeur de rattraper la chose!!! Faire une couleur cuivré sur un blond naturel ou sur un châtain naturel ne donnera pas la même chose….
Par contre le 40 vol je ne suis pas d’accord avec toi il ne s’utilise pas pour les colorations mais simplement pour des mèches, il ne doit pas être en contact avec le cuir chevelu…

Attention quand même, les accidents capillaires sont vite arrivés 😉

Répondre
Aurélie 21 août 2012 - 14 h 43 min

Merci pour ton commentaire et pour les précisions sur le 40vol, je vais modifier l’article 😉

Répondre
mhischoco 30 juillet 2019 - 21 h 46 min

Super article merci
Est ce que pour couvrir les cheveux blancs on prend 20 ou 30 vol

Répondre
The Girly Geek 21 août 2012 - 12 h 36 min

Super article !! Moi aussi je désespère avec les kits en supermarché, je ne comprends pas comment il peut y avoir 50 nuances de châtain et une seule nuance de roux :'(
Je viendrai bien chez toi faire ma couleur du coup ^^
(Et ton article me donne envie d’essayer, mais j’ai peur de me planter :/)

Répondre
Aurélie 21 août 2012 - 14 h 51 min

Il y a actuellement très peu de nuances de roux disponibles en supermarché, c’est vrai…
Si tu n’es pas sûre de toi, vas dans une boutique de grossiste et demande conseil, généralement les vendeurs s’y connaissent et sauront t’aider.

Répondre
Muriot 16 août 2017 - 13 h 43 min

Moi j ai ete chez pro-duo la vendeuse est super et conseil très bien’ et des couleurs y en as pour qui veut faire des folies

Répondre
Tiffany 21 août 2012 - 13 h 12 min

Merci pour ce très bon article !!!
Moi qui devait passer en acheter une cet aprèm, au moins je suis encore mieux renseignée ^^ Bonne journée !

Répondre
Florence 21 août 2012 - 13 h 26 min

Merci pour cet article! J’hésitais à aller voir ce genre de produit car on trouve très peu d’infos sur Internet et en plus c’est de plus en plus difficile pour les particuliers de s’en procurer (normal, on fait de la concurrence aux coiffeurs aheum…) mais quand je vois le prix c’est vachement intéressant… Dans tous les cas très chouette article! J’ai aussi le problème on supprime à chaque fois la couleur que j’utilise. Celle que je prends pour le moment a changé de « formule », du coup la couleur est différente et mes cheveux sont comme de la paille. Ca n’abîme pas trop les cheveux celle que tu fais?

Répondre
Aurélie 21 août 2012 - 15 h 01 min

Non, ça n’abîme pas plus mes cheveux que les couleurs que je faisais avant. Il faut nourrir ses cheveux après, c’est sûr, mais on s’habitue vite à intégrer quelques soins dans sa routine capilaire.
Perso, je suis une grande utilisatrice d’huile végétale en avant-shampooing, ça nourrit vraiment bien, et après un shampooing doux (sans silicone pour ma part), un après-shampooing me suffit généralement.
Après, c’est vrai que je n’utilise jamais de séchoir ni de lisseur, je n’ai donc pas de « facteurs désséchants » supplémentaires…

Répondre
EmmaAD 23 août 2019 - 22 h 06 min

Super article. Je partage ton engouement : j’ai il y a peu abandonné les couleurs du commerce pour des colorations pro et j’en suis plus que satisfaite !

Répondre
Topie 21 août 2012 - 13 h 58 min

Whaou ! Grace à toi maintenant je me sens moins perdue, tu me donne presque envie de sauter le pas….mais la dernière et seule et unique fois que j’ai testé une coloration (de supermarché), j’avais les cheveux tellement rèches, alors qu’ils sont si doux d’habitude que ça m’a dégouté de la coloration ^^ ta couleur est magnifique !

http://nobodystopie.blogspot.com

Répondre
Aurélie 21 août 2012 - 15 h 05 min

Ah, j’espère qu’entre-temps tes cheveux sont redevenus doux! Quand on a les cheveux naturels et qu’on commence à la colorer, il faut changer un peu ses habitudes et les nourrir davantage, mais on s’habitue vite!

Répondre
Lily 21 août 2012 - 20 h 47 min

Merci ! Super explication, parfait !
Avec ma mère on veut aussi se mettre à la colo pro maison parce que la dernière fois pour une couleur-coupe-brushing on en a eu pour 140€ à deux alors qu’on a les cheveux courts…
Mais j’ai une question, pour enlever mes reflets roux la coiffeuse ma fait une Inoa 6.01 et impossible d’en trouver chez les grossistes sur internet, du 6.1 oui mais .01 non… Saurais-tu comment faire pour mettre cette pointe de cendré dans la coloration ?

Répondre
Aurélie 22 août 2012 - 2 h 47 min

Peut-être du 6 pur mélangé avec un peu de 6.1 ?… Mais dans quelles proportions, je ne sais pas… Je ne suis pas une pro des mélanges, et je n’ai jamais utilisé Inoa, je ne vais donc pas pouvoir t’aider beaucoup plus 🙁

Répondre
Lily 26 août 2012 - 20 h 38 min

Merci quand même =)

Répondre
Anonymous 1 septembre 2012 - 19 h 15 min

Merci pour l’article tres intéréssant…
J’ai moi aussi une question à laquelle tu pourras peut-être répondre.
Je suis blonde et j’ai mis du 0/43, j’aime le principe roux/orange mais c’est un peu trop flashy… j’aimerai juste le « foncer » un peu… je pourrais mettre du 7/44 par dessus… Qu’en penses tu ??
Merci

Répondre
Aurélie 2 septembre 2012 - 2 h 21 min

J’aimerais te répondre mais je pense qu’il y a une erreur… Tu as mis du « 0/43 »? Voulais-tu dire du 10/43?
Si oui, le 7/44 risque d’être beaucoup trop flashant, surtout si tu es chez Wella (comme ta notation des couleurs avec un slash me le laisse penser), car chez eux les cuivrés sont plus rouges que dans les autres marques. Si tu veux juste les foncer sans les rendre trop orange flashy, je pense qu’un 7/34 suffit largement…

Répondre
Loa 3 septembre 2012 - 18 h 16 min

Peut-être puis-je t’envoyer un mail ? Voici le mien : gijeda@hotmail.com; j’aurais une ou deux photos a t’envoyer : celle où l’on voit ma couleur actuelle et celle où l’on voit celle que j’aimerai avoir.
Ce pourrais être plus simple si ça ne te dérange pas évidement….
En tout cas merci pour cette réponse 🙂

Répondre
Loa 4 septembre 2012 - 11 h 40 min

Bonjour,

J’ai trouvé une manière de mettre les photos sur le net…
voila ce que j’ai actuellement :
http://www.casimages.com/img.php?i=120904114435871481.jpg

voila ce que j’aimerai :
http://www.casimages.com/img.php?i=120904114745514395.jpg

Parce que c’est vraiment du 0/43 que j’ai mis ^^ chez Londacolor (je pense que c’est une marque grèque…)
http://www.inkanto27.ru/catalog/londa_professional_germanya/okrashivanie/londacolor_stojjkaya_kraska_dlya_volos/londa_professional_londacolor_kraska_dlya_volos_mix_043_medno_zolotistyjj_mikston_60_ml

Voili voilou merci pour ton aide 🙂

Répondre
Anonymous 10 septembre 2012 - 22 h 41 min

salut ! je cherche aussi à avoir la meme couleur de cheveux que Rose, si ton mélange est bon alors je ferai le meme car cette couleur est introuvable, difficile de trouver les memes nuances. Mais il me semble que les cheveux de Rose sont plus rouges que les tiens sur ta photo…est-ce voulu ou est-ce que ça vient de la lumiere de la photo ? est-ce que tu as d’autres photos pour voir ?
bise
céline

Répondre
Aurélie 12 septembre 2012 - 21 h 25 min

Effectivement, les miens sont moins rouges que ceux de Rose…
Depuis peu, je suis passée chez Wella, j’ai testé le 77/43 (issu d’une gamme spéciale plutôt intense, marquée par un double chiffre en hauteur de ton), c’était très (trop) rouge (d’autant plus que les cuivrés chez Wella sont très intenses, car ils contiennent plus de rouge que chez les autres marques).
J’ai testé ensuite le 7/34, beaucoup moins rouge (limite un peu fade, à tenter avec une pichenette de mix cuivré).
Je vais prochainement tenter le 8/34 (plus clair et donc un peu plus flashy). Il faut pas mal tâtonner pour trouver la bonne couleur!

Répondre
Anonymous 2 octobre 2012 - 18 h 39 min

coucou, merci pour ta réponse, je voulais acheter le 8,34 mais j’en ai pas trouvé. Mais j’ai fait la couleur aujourd’hui, j’ai tout fait comme tu l’explique avec les memes produits que sur tes photos(7,44), sauf que j’ai mis deux fois plus de mix cuivre que sur ta photo (on peut meme dire que j’ai triplé je pense) et ma couleur est magnifique ! j’adore ! ça fait comme Rose je crois.
Tu peux toujours tenter en faisant comme ça, moi c’est sorti super beau ! Donc grâce à toi j’ai enfin ma couleur de Rose Dawson !! merci merci beaucoup ! sinon j’aurais laissé tombé. Tiens moi au courant pour ta prochaine couleur. Je t’aurais bien montré une photo mais je sais pas comment faire. Céline

Répondre
Anonymous 10 janvier 2013 - 0 h 07 min

Bonjour,

J’ai une question. Je me suis achetée une coloration 6,34 d’une certaine marque et je dois y ajouter du 6 pour pouvoir couvrir mes cheveux blancs qui sont nombreux mais voilà mon tube de 6 est d’une autre marque, est ce que c’est un problème?

Répondre
Aurélie 10 janvier 2013 - 2 h 26 min

Bonsoir
Alors là, je n’en sais absolument rien… je n’ai jamais fait ce genre de mélange, et je ne me suis jamais penchée sur la question… Désolée!

Répondre
Anonymous 18 février 2013 - 23 h 07 min

Coucou !
J’aime beaucoup ton article, il m’a éclairé sur les colorations maison et tout !
Je voulais savoir, le 1/1 (oxydant) correspont à, par exemple si le tube de couleur fait 60ml, 60ml ?
J’ai un peu de mal avec les dosages et tout –‘

Répondre
Elodie 3 mars 2013 - 17 h 43 min

C’est bien ca! Cependant, une coiffeuse m’a conseillé de le faire avec une balance, par rapport au poids!
Et non par rapport à la quantité (verre doseur). Je ne sais pas ce que ca change, mais je pense que c’est pour une question de consistance.
Donc si tu dois avoir un rapport de 1/1, tu mets par exemple 60g de coloration + 60g d’oxydant.

Répondre
Cleo. 23 avril 2014 - 9 h 54 min

Merci pour ce détail car le dosage était le seul point qui m’angoissait encore! Je vais tester ainsi! 🙂

Répondre
Anonymous 22 février 2013 - 20 h 02 min

Quel merveille cet article! Merci! Tu m’as appris beaucoup de choses et je fais ma couleur en ce moment grace à ton tutorial. Merci!
Fiona
http://www.parishues.com

Répondre
Aurélie 3 mars 2013 - 23 h 01 min

Merci! Ravie que tu aies sauté le pas 😉

Répondre
Elodie 3 mars 2013 - 17 h 39 min

Grace à ton article je me suis décidé à sauter le pas!
Les colorations du commerce ne « tiennent pas » sur mes cheveux. Après 3 semaines à peine, la couleur avait totalement dégorgé et je me retrouvé avec une couleur de cheveux indescriptible et très laide. Je ne sais malheureusement pas ce que c’est que de « re-teinter » juste les racines… Et je n’en pouvais plus!
Face à cette situation, j’ai décidé de me tourner vers les produits professionnels (bien moins cher que d’aller chez le coiffeur). Mais je crois que sans ton post, je n’aurais pas oser passer à l’action si rapidement !
J’ai utilisé des produits de la marque « koleston perfect », j’ai choisit de mélangé deux teintes de la gamme « brown deep » pour n’être ni foncé ni trop clair… Et dès le premier essaie, je suis ravie par le résultat !!

Donc un GRAND MERCI !!
Et je vous tiendrais au courant d’ici 3 semaines pour vous dire si ma coloration a « tenu »! ^^

Répondre
Aurélie 3 mars 2013 - 23 h 03 min

Merci! Je suis contente d’avoir pu t’aider à te lancer! N’hésite pas à revenir me dire ce que ça a donné après quelques semaines, oui!
Bises

Répondre
Sandrine Goetgheluck 7 mars 2013 - 18 h 47 min

Je vais tenter la coloration avec wella !
J’ai des petits doutes sur le temps
Pour appliquer le produit il faut 20 mim
Après , je doit laisser 30 mim ?
Après huile ?
Je peux enduire juste avant la coloration ?
si oui ? quelle quantite ?

Répondre
Anonymous 8 mars 2013 - 22 h 34 min

Salut je trouve ton site super mais je veu pas faire de boulette alors si tu veux bien m’aider ? J’ai acheter de la coloration loréal inoa pro ! Je voudrais un très jolie rouge acajou comme la miss France 2012. J’ai acheter du 5.64. 5.5. 6.52. Et 4.15 ma couleur actuel est un 4.15

Répondre
Camille Broch 8 avril 2013 - 16 h 50 min

Bonjour Aurélie, félicitations pour cet article très clair et intéressant. Cela fait quelques années que je vois ma mère et son majiblond 901S utiliser des produits de coloration professionnelle. Là j’attends mes produits je vais tenter un mélange de coloration (moit-moit) Inoa 7.34 blond doré cuivré et un 8.04 blond clair naturel cuivré avec de l’oxydant 20v, en espérant une couleur à mi chemin entre un roux et un blond. Je voulais simplement te demander si toi chaque mois tu rallongeais la couleur sur les longueurs ou si tu appliquais simplement sur les racines?

Répondre
Morgane M 7 juillet 2013 - 1 h 12 min

Salut !
Super ton article ! J’ai bien compris que tu n’étais pas pro mais peut-être pourras tu m’aider…
Je me colore les cheveux avec la gamme inoa, 6,40. Je le fais moi même depuis peu. Hors mes pointes et longueurs dégorgent super vite (mes racines quant à elles gardent la bonne couleur) Je fais pourtant des soins à chaque shampoing, utilise la gamme kérastase exprès… Faut-il que je fasse poser la couleur plus longtemps ? Si tu as des conseils je suis preneuse ! 🙂 Merci

Répondre
Anonymous 20 juillet 2013 - 10 h 00 min

Merci pour l’analyse sur les oxydants,

Mon expérience
j’utilise le volume 20 que j’achète dans les magasins pour les professionnels. Je mélange la couleur de base c’est toujours le Chiffre 6 / 7 ou 8 pour les chatain ou blond que j’utilise suivant les saisons. Apres quatre ou cinq colorations j’en refais une totale Plus clair l’hiver plus doux l’été.

Tu m’as juste donné envie de revenir au roux… cet automne peut être ? ;-))

Fifo 75

Répondre
Anonymous 28 juillet 2013 - 15 h 51 min

Whaaaa trop bien ton article ! Mais tu devrais essayer Wella. Ma tante est coiffeuse et elle l’utilise car c’est le numéro 1 mondial en vente (et oui !). Ca tient beaucoup mieux. Et ce sont les seuls a ne pas avoir fait du « sans ammoniaque » car les autres remplacent l’ammoniaque pour un produit aussi dangereux mais surtout auxquels ils faut ajouter + d’adjuvants (donc risque d’allergies) pour qu’il fonctionne. Et ça, on ne te le dit pas. Au moins Wella ne surfe pas sur la tendance mode. C’est pas pour rien qu’ils sont numéro 1. Léna

Répondre
Aurélie 28 juillet 2013 - 22 h 21 min

Merci!
As-tu lu mon article jusqu’au bout (et notamment le premier edit)? 😉

Répondre
Anonymous 12 août 2013 - 22 h 32 min

Brs tt d abord ton article es super et bien complet;)..sur ceux j avais une petite question j ai acheter une coloration blond foncee recemment de la marque inoa es ce ke je peu l appliquer directement? Sans l oxydant sans rien? Merci a toi

Répondre
Anonymous 26 septembre 2013 - 18 h 15 min

Merci de toutes ces infos bien expliquées. Une seule question: enduire les cheveux d’huile avant une teinture n’empêchera t-il pas la couleur de prendre ??? Merci

Répondre
Anonymous 29 septembre 2013 - 20 h 50 min

merci pour le coup de pouce j’avais des cheveux auburn et je suis passé a un chatain de chez wella 4/77 ca a tout recouvert merci encore pour tous les codes oxydants etc….

Répondre
Anonymous 19 octobre 2013 - 16 h 54 min

Merciiiiii

Répondre
Anonymous 20 octobre 2013 - 18 h 19 min

bonjour, j’étais tombée sur ton blog par hasard il y a quelques semaines, en faisant une recherche de couleurs maison pro. Je tenais à te dire que ton blog m’a été d’une TRÈS grande aide, rien que par les codes couleurs (oui le classique du « je veux un châtain clair et je ressors brune fonçée » j’y ai eu droit) Alors hier j’ai fait ma couleur avec les produits pro « koleston perfect » et c’est clair, il n’y a pas photo!! que ce soit pour la qualité que pour le prix! Je tenais donc à te remercier, ça va changer ma vie « capillaire » et mon porte-monnaie aussi 🙂

Répondre
Anonymous 24 octobre 2013 - 18 h 38 min

Merci pour tes conseils, j’ai sauté le pas aujourd’hui et en effet, c’est franchement pas compliqué =)

Répondre
Anonymous 11 décembre 2013 - 17 h 36 min

Une petite recherche Google sur les colorations Wella et j’ai découvert ce billet… il m a convaincu de sauter le pas et je ne regrette pas..coloration plus brillante, cheveix moins abîmés, tenue incomparablement plus longue, même pour un cuivré. …bref..merciiiii!!!

Répondre
sev MAIRRE 28 décembre 2013 - 23 h 49 min

Super article 🙂
Je suis rousse majirel depuis plus de 2 ans et j’ai tente wella il y a 2 couleurs mais c’est vraiment vraiment trop rouge , je ne sais pas si je tente le lait de coco pour faire degorger 🙂

Répondre
Chloé Souchaire 4 janvier 2014 - 17 h 23 min

Super article !!! M’a énormément aidé ! Mercii

Répondre
Maroi Titouhi 24 janvier 2014 - 19 h 49 min

Un grand merci pour ce super article, complet et bien expliquer ! J’attends mes produits, je vais tenter un majirouge 5,64 avec un majirel mix rouge. J’ai également pris également un shampooing repigmentant mulato et un gros pot de masque Absolut repair. C’est génial tout ces formats économique^^

Répondre
Brazzia B 27 janvier 2014 - 13 h 05 min

Super article!
Par contre j’ai une petite question, penses tu qu’une colo majirel 7.44 marchera avec de l’oxydant vol 30, sur cheveux chatain foncé (mes cheveux ont été coloré il y a de ça 4 mois en chatain foncé -afin de retrouvé une couleur naturel- mais ont beaucoup éclaircit depuis..

Répondre
Anonymous 3 février 2014 - 16 h 47 min

bonjour,
je trouve tes explications supers mais est ce que tu peux m’aider, je veux arreter d’aller chez le coiffeur, ma couleur c’est blond venitien mais assez cuivré. En gros un cuivré doux. tu pourrais m’aider à trouver la bonne reference. ma base est chatain foncé mais comme toi je ne vois que les racines quand elles poussent, j’attends ta reponse avec impatience merci d’avance
olivia

Répondre
Anonymous 5 février 2014 - 1 h 11 min

Merciiiii

Répondre
Anonymous 20 février 2014 - 0 h 44 min

Bonjour 🙂
Je me présente Manon 😉
Merci beaucoup pour ton article qui viens de m’éclairer sur beaucoup de points…
Aujourd’hui je suis allé au coiffeur pour avoir la couleur que je souhaitais et c’est gagné 🙂 le seul petit truc c’est que tout le mois le budget me revient trop cher donc j’aimerai essayer de faire moi même ma couleur…
La coiffeuse m’a donc fait motié 7.42 inoa et moitié 6.46 inoa…
Moi j’aurai juste voulu savoir étant donné que j’ai les cheveux qui arrivent au milieu du dos, et qui sont quand même épais est-ce qu’un tube de 60g me suffirai ?
Car s’il faut le 7.42 + le 6.46 cela voudrait dire qu’il m’en faudra 4 ? à 12 euros chaques tubes… au final ça me reviendrait aussi cher que chez le coiffeur…
Par contre si L’oxydant + 7.42 +6.46 suffisent alors là ce serait le bonheur!!
Que me conseilles-tu?

Répondre
Aurélie 20 février 2014 - 18 h 53 min

Bonjour Manon
avec le contenu de deux tubes (un de 7.42 et un de 6.46, si j’ai bien suivi), soit 120 ml + la quantité correspondante en oxydant, tu auras largement assez! pas besoin d’en acheter 4…

Répondre
Anonymous 24 mars 2014 - 0 h 09 min

Bonjour, je te remercie pour ce merveilleux article démystifiant la coloration maison. Je me demandais, j’ai les cheveux niveau 9, mais à la base, naturellement, je suis niveau 7. Je souhaite utiliser un 12/81 de chez Koleston (blond très clair perlé cendré). L’oxydant que je dois choisir est-ce que c’est en fonction de ma couleur naturelle (qui n’est pas visible) ou bien en fonction de mon 9 actuel ? J’espère avoir été assez claire. Que me conseilles-tu ?

Merci beaucoup.

Répondre
Anonymous 25 mars 2014 - 17 h 20 min

Salut! Je viens d’acheter une coloration et je dois mettre la même quantité pour loxydant. Mais comment doser? Balance? Parce que avec le bol et la consistance, je vois très bien… Merci davance

Répondre
Marie-Ange 1 avril 2014 - 9 h 19 min

Bonjour, que penses-tu que représente un 8.04 de wella sachant que je désire un blond vénitien c’est à dire ni trop blond ni trop rouge. Merci.

Répondre
Cleo. 23 avril 2014 - 9 h 51 min

Comme toi, j’étais fan de couleur experte de L’Oréal. J’en trouvais de temps en temps encore quelques uns sur le net mais je crois qu’on arrive au bout des stocks… Je suis ressortie hier de chez le coiffeur à nouveau désemparée… Lasse de ne pas être écoutée et devoir payer 120€ alors que j’ai juste envie de pleurer, je vais suivre tes conseils. Je te remercie beaucoup pour ton article simplissime. Je n’ai pas osé testé Wella car je mets du Majirel chez le coiffeur. Ca sera peut-être l’étape suivante! 🙂

Répondre
Marianne 29 avril 2014 - 9 h 15 min

Exactement ce que je cherchais !

Je suis blonde clair (ou même très clair) de base, et je n’ai pas vu ma couleur naturelle depuis une bonne 15aine d’années puisque je fonce leur couleur, religieusement, tous les mois 😛 Le problème c’est que ma couleur naturelle est tellement claire, et doit contenir du doré ou quelque chose du genre : elle fait tourner au roux n’importe quelle coloration châtain de grande surface, même des meilleures marques, mêmes celles supposées sans reflet.

Alors comme beaucoup je me tourne vers la colo pro, mais à la maison. Et ça parait super effrayant et compliqué, et « les coloristes ont été à l’école » etc etc Mais en fait non ^.^ Merci beaucoup !

Question du coup. Un tube de couleur d’une marque et un flacon d’oxydant d’une autre, risque ou pas ? Parce que comme beaucoup j’ai commencé avec L’Oréal, mais s’il me prenait l’idée d’essayer autre chose, je fais quoi 925mL d’oxydant restants ?

Répondre
Aurélie 29 avril 2014 - 14 h 25 min

Bonne question, pour ma part je ne m’y risquerais pas mais dans l’absolu je n’ai jamais su si c’était vraiment risqué ou non ( avis contradictoires sur Internet).
Quand je suis passée aux colos Wella, il me restait de l’oxydant l’Oréal, et je t’avoue qu’il dort dans mon placard depuis… Tu peux toujours le donner, ou peut-être le revendre pas cher s’il n’est pas trop vide.

Répondre
Anonymous 17 mai 2014 - 19 h 01 min

j’ai vraiment galéré sur le net avant de tomber sur ton post bien expliqué nickel!!!

Répondre
Anonymous 2 août 2014 - 12 h 17 min

Bonjour, tout d’abord j’adore ton site, il est génial! ça fait quelques temps que j’essais d’obtenir la couleur de Rose , je suis allée en salon, j’ai montré une photo mais je ne trouve pas ma colo très ressemblante. Au départ j’avais une coloration noire qui datait de quelques mois alors la coiffeuse m’a fait un démaquillant, ensuite elle m’a mit un mélange de Wella 6.34 et 7.34 (un peu trop foncé a mon goût) J’ai lavé mes cheveux plusieurs fois depuis et la couleur a beaucoup délavée, ça ressemble beaucoup plus a un blond foncé cuivré maintenant. Je suis allée dans un magasin de coiffure ou ils vendent les produits Wella (Je préfère m’occuper de mes cheveux moi même car ça revient cher aller chez la coiffeuse aux 6 semaines) j’ai demandé a la vendeuse quelle coloration je devais prendre pour faire le même roux de Rose mais c’est dur a identifier car dans presque chaque scène ses cheveux ont l’air différents. De plus, la couleur de ma repousse est entre le 3 et le 4 :s donc ça fait un peu plus de 3 tons de différence, est-ce qu’avec un oxydant 30 volumes ça va fonctionner quand même? Et si oui, est-ce que le 7.44 ressemble au roux de Rose dans le film? Merci d’avance

Répondre
Anonymous 13 août 2014 - 12 h 03 min

Bonjour , ton article super, j’ai justement ma racine à faire et j’ai des meches …. je voudrai juste appliqué ma couleur mais je sais pas comment doser…j’ai pris magirel 7,03 et 6 et j’ai mon oxydant 20 volume..
Merci d’avance.
Odile

Répondre
Martine 18 novembre 2014 - 20 h 51 min

bonsoir,
merci beaucoup pour tous ces renseignements précieux. Moi je me bagarre avec mes cheveux blancs. J’ai testé presque toutes les marques des grandes surfaces et rien ne vient à bout des cheveux blancs des tempes (j’en ai beaucoup) qui s’ils sont pris sur le coup, décolorent à vue d’oeil avec les shampooings (pourtant le color vive de chez l’oréal). J’ai donc envie de me tourner vers les colorations professionnelles et je me demandais quel oxydant choisir. Je vais donc opter pour le 30 %, vu qu’en plus j’ai de gros cheveux. Par contre pour la marque je ne sais pas trop, j’ai vu un site qui conseille Koleston de chez Wella pour les cheveux coriaces, tu connais ?
merci encore et bonne continuation !

Répondre
brigitte 11 décembre 2014 - 12 h 32 min

Trop génial ton blog… Tes explications sont claires et précises. j’ai vraiment beaucoup appris.
Je colore mes cheveux moi-même dans les tons 9.0. 9.3 mais souvent au petit bonheur la chance… Grâce à tes conseils, je vais mieux adapter l’oxydant. Je vais aussi faire plus attention au temps de pause. Et surtout je vais acheter l’oxydant ‘wella’ car si j’ai bien compris, il faut la même marque que la colo.
Un grand merci!
Il arrive que mes cheveux soient ternes et sans éclat voire à reflets un peu boueux alors que je rêvais d’un résultat doré clair lumineux. Je comprends que je bâcle trop et que très souvent, je n’adapte pas du tout le temps de pause et l’oxydant. Je suis toujours à hésiter entre le 20 et le 30. Je fais souvent n’importe quoi. J’ai beaucoup de cheveux blancs difficiles à couvrir.
Dorénavant, avant chaque retouche, je relirai tes conseils sur ton blog.

Répondre
Xénule 16 décembre 2014 - 0 h 56 min

Bonsoir,
J’ai adorer ton article, ça m’as éclairé un peu plus sur les couleurs.
Par contre j’aimerais te demander quel shampoing spécial post-coloration utilise-tu ?
Car tu ne l’as pas mentionné dans ton article, si celui que tu utilise est bien je pense surement aller acheter le même chez un grossiste, Merci ! 🙂

Répondre
Carré ondulé: Coupera, coupera pas?... - justagirl 29 janvier 2015 - 15 h 00 min

[…] car je ne pourrai plus me couper les cheveux moi-même… Car oui, en plus de me les teindre moi-même, je me les coupe toute seule depuis une éternité (depuis 1998), et ne suis allée qu’une […]

Répondre
Routine capillaire sans silicones pour (fausse) rousse ondulée - justagirl 29 janvier 2015 - 15 h 18 min

[…] de soigner ma couleur.. En effet, les pigments cuivrés sont très fragiles, et même en utilisant des produits professionnels pour me peinturlurer la tignasse, je ne suis pas à l’abri de voir les pigments se faire la […]

Répondre
Charlotte 19 février 2015 - 13 h 46 min

Bonjours, je sais que cette article date mais en cherchant sur le net je suis tomber dessus. J’ai actuellement cette couleur 7.44 sauf que j’ai des cheveux blanc donc je doit faire un mélange de 7/0 et 7/44 pour les racine et le reste en 7.44. Franchement cette couleur est divine, et je pense que je vais essayer le mix cuivré pour voir si je peut avoir un effet un peut plus brillant encore. En tout cas très belle article, ça donne beaucoup de conseil.

Donc pour celle qui on comme moi des cheveux blanc voila le mélange que je fait :
Pour les racine : 1/4 du tube de « 7/0 » et 1/4 du tube de « 7/44 » avec 45ml d’oxydant.
Pour les pointe, 1/2 tube de 7/44 et 45ml d’oxydant

On peut refaire le même mélange si vous n’avez pas assez de produit pour les racine et vis versa pour les pointe (moi 1 tube de chaque suffi et mes cheveux sont mis long)

Répondre
Mes Favoris Beauté #1 - justagirl 3 mars 2015 - 0 h 11 min

[…] les cheveux. Il permet certes d’espacer les  shampoooings (une très bonne chose avec ma coloration cuivrée), mais surtout, il apporte du volume les jours de cheveux raplapla. Une vraie aubaine! Petite […]

Répondre
Mes Favoris Beauté: Huile d'avocat, huile de carotte 3 mars 2015 - 0 h 33 min

[…] aussi beaucoup en bain capillaire avant-shampooing, car elle est parfaite pour nourrir les cheveux colorés. Je l’ai même déjà utilisée en guise de démaquillant un jour de panne de Créaline H2O. […]

Répondre
bernadette 10 juin 2015 - 13 h 47 min

merci pour tes explications, très bon conseil!
je ne galère plus avec ma couleur, je peux même dire que je réussi ma couleur mieux que chez certains coiffeurs, je n’étais pas satisfaite, avec la couleur que je demandé, grâce à toi j’ai tout compris.
encor merci!!

Répondre
Nathalie 14 juin 2015 - 5 h 24 min

Merci pour toutes ces précisions qui m’aident à y voir plus clair… mais pas complètement ;o)
Je pense avoir une hauteur de ton de 4 (voire peut-être 3). Pour obtenir la même super coloration que toi, celle de Rose Dawson, je fais quoi ?? ;o))) Oui, j’ai rien capté en fait ! Merci d’avance de la réponse que tu pourras m’apporter ! Bonne journée.

Répondre
Helena 16 juin 2015 - 13 h 50 min

Merci pour ton article sur la coloration
Très intéressant !
Je me demande si l’on peut par exemple utiliser un oxydant loreal et une couleur Wella ? Ou faut il tout de la même marque ?
Merci

Répondre
Helena 16 juin 2015 - 13 h 56 min

De plus j’ai actuellement une couleur loreal 3
Et j’aimerai éclaircir avec un châtain cuivré ou doré en sachant que j’ai des cheveux blancs pas trop mais un peu quand même
Puis je utiliser la couleur 4,4 voire 4,3 directement avec oxydant vol 30 ?
Merci

Répondre
latee 22 juin 2015 - 17 h 34 min

Merci mille fois pour l’astuce du lait de coco: mes racines étaient sorties beaucoup plus orange que les longueurs, après 2h de lait de coco uniquement sur les racines ma couleur est parfaite, tu m’as sauvé la vie. Merci encore

Répondre
Hacamiah 19 juillet 2015 - 16 h 03 min

Bonjour,
merci pour votre article, il est super!
J’ai une question:
Je fais la même couleur que vous. Normalement je dois mettre 3/4 de 7,44, 1/4 de 7 et 75ml de 20v.J’aimerai faire une retouche racine mais il ne me reste que1/4 de 7,44. Pensez vous que c’est possible? Et qu’elle proportion pour les autres produits?
Merci de votre aide

Répondre
Marie 3 août 2015 - 0 h 51 min

Bonjour!

merci infiniment pour cet article qui est juste super! En le lisant j’ai très bien compris le code couleur des colorations que l’on peut trouver et aussi tu répondu à une de mes questions qui est celle du dosage de la coloration en fonction de la longueur de cheveux! Maintenant je sais qu’avec mes cheveux au niveau des aisselles je dois utiliser tout le tube de coloration! Je compte faire un majirouge 5.62 bientôt et j’avoue que j’avais un peu peur mais avec tes petites explications cela m’a beaucoup rassurée! ^^

Répondre
Marguerite 12 octobre 2015 - 7 h 20 min

Salut, salut,
Inspirée par ton article, je me suis prise à jouer avec les couleurs et à imaginer plein de manières de les accorder… Je trouve ça vraiment géniale que tu nous éclaircie ce chemin, qui était bien sombre pour que la plupart d’entre nous s’y aventure… Mais avec toutes ces bases que tu nous apprend, plus questions d’hésiter!
Je te sollicite pour avoir ton avis, en tant que novice bien sur 🙂 Je souhaite me faire un blond vénitien, donc plus clair que la couleur que tu utilise. Pour cela j’ai sélectionner la couleur 10/03 de Koleston, une des plus clair, car je trouve que leurs panels de blond est un poil trop foncé. Ensuite je voudrais la mélanger avec le mix spécial cuivre 0/43 Koleston. Pour avoir un blond très clair doré cuivré, une sorte de nouvelles teinte qui serait 10/43. Tous ça en ayant une base de cheveux châtain et le reste blond très clair ( ancienne coloration )… Voila, et surtout merci pour l’article !

Répondre
Sabrina 13 octobre 2015 - 23 h 34 min

Super article ! J’ai fait des colorations majirel pendant plusieurs mois plus claires que ma couleur naturelle (4 à la base et je faisais des coloration en 7 avec le 30 vol) ça marchait très bien mais maintenant j’aimerai foncer à nouveau et me rapprocher de la base de ma couleur naturelle en faisant une base 5. Est ce que tu penses qu’avec l’oxydant 10 vol je vais y arriver ? Ou est ce qu’il ne risque pas d’éclaircir à nouveau ? En gros comment fait on quand on veut foncer au lieu d’éclaircir ?

Répondre
Céline 3 décembre 2015 - 23 h 23 min

Bonsoir,
Merci pour ton article qui m’a aidée à y voir plus clair .
J’ai utilisé le 7.74 et me suis mise ai 7.47 de chez Wella depuis qq temps .
J’aurais souhaité savoir à quelle fréquence fais-tu ta coloration et est ce que tu fais « tete complète  » à chaque fois, ou, est ce que tu alternes tête complète / racines 1 fois sur 2 ?
J’espère etre claire !
J’ai bien envie de colorer toutes les longueurs et racines tous les mois , j’ai l’impression que le cuivré dégorge rapidement ….
Merci de ta réponse !

Répondre
Aurélie 4 décembre 2015 - 23 h 29 min

Bonsoir Céline,
Je suis d’accord avec toi, le cuivré dégorge vite!
En théorie je refais ma colo tous les mois, même si bien souvent j’attends un mois 1/2.
Je fais tête complète la plupart du temps, je ne fais jamais uniquement les racines, par contre une fois sur 3 environ je fais poser les racines seules pendant 10 minutes avant d’allonger la couleur sur les longueurs.
Si tu sens que tu as besoin de colorer longueurs et racines tous les mois, et que ça n’abîme pas tes cheveux, j’ai envie de te dire : « vas-y » 😉

Répondre
Minousha 6 décembre 2015 - 22 h 08 min

Bonjour,

Peut-on utiliser un tube de couleur ouvert ? trois mois après par exemple

Merci

Répondre
Giovanni Betty 21 octobre 2016 - 16 h 49 min

Très belle couloir, merci pour les conseils,, c’est que j’etais brune avant, et après j’ai fais un decoloration, maintenant,je suis cuivrés, mon probleme ce sont les cheuveux blancs, qui virent bizarre malgré que je melange avec margirel 7 , j’ai aussi Le koleston special mix 0/43, comment faut il doses ce mix »?
Merci
Betty

Répondre
Ninna 3 novembre 2016 - 12 h 39 min

Bonjour, merci pour votre explication concernant le code couleur. Néanmoins j’ai une question, ça signifie quoi le nombre double devant, par exemple 8/43 vs 88/43, ou 7/44 vs 77/44. Je sais pour le nombre double après, par exemple /43 vs /44, le /44 c’est un cuivré intense et le /43 c’est cuivré doré. Mais je ne comprends pas les chiffres doubles avant le / (slash). J’hésite entre une coloration 8/43 et 88/43 quelle est la différence ? Merci

Répondre
Sylvia 23 novembre 2016 - 20 h 34 min

Bonjour! Merci pour cet article très complet et si pratique! C’est un véritable décodeur pour moi qui me suis lancée depuis longtemps dans cette aventure sans avoir jamais vraiment su ce que je faisais. J’ai commencé par éclaircir seulement, au début, avec une huile éclaircissante l’oréal + oxydant 20Vol. Les années passant et les cheveux blancs devenants de plus en plus voyants, il a fallu que je passe à la coloration. J’ai choisi Inoa pour son côté respectueux des cheveux. Mais les coiffeurs et les vendeurs de boutiques spécialisées se contentaient de m’indiquer quel numéro de couleur correspondrait à mes attentes sans jamais vouloir me donner de détails ou même d’explications plus avancées, gardant jalousement leurs secrets comme des magicens ceux de leurs tours. Sans comprendre que c’est leur savoir-faire et non leur savoir tout court qui fait leur valeur. La couleur qu’ils m’ont indiquée n’étant pas à mon gout, je voulais changer sans savoir comment. Maintenant, c’est chose faite. Alors pardon pour ce pavé mais je tenais à vous faire partager ma joie de voir rendus accessibles à tous ces termes techniques.!!!

Répondre
bertrand 21 septembre 2017 - 21 h 12 min

J’ai un violine reflet rouge au soleil et je voudrais passé au chatain clair, ou chatain au pire des cas. Est ce que vous auriez une bonne couleur pour recouvrir et bien sur tout cela sans décoller mes cheveux 😉 et qu’elle genre d’oxydant vous me conseillez

Répondre
Véronique 21 mars 2018 - 11 h 14 min

Bravo pour cet article.
Je suis une vieille dame avec des cheveux blanc/gris bien tristes . je n’osais pas me lancer dans des colorations jaunâtres avec des effets racines et tout cela….
Avec tes explications ,je me suis lancée. Chez le revendeur qui m’a bien conseillée, j’ai acheté une coloration 10/1 ( de chez Azzo, marque maison de ce revendeur), appliquée et c’est magnifique. Blanc, gris beige et surtout très lumineux. Je pense qu’il n’y aura pas d’effet racine.
Pas un changement radical mais beaucoup de lumière.
Peut-être ensuite je ferai quelques mèches.
Un article sur les mèches serait super.
Merci beaucoup. Je me sens prête aussi à faire des colorations à mes filles (si elles veulent…., toujours un peu peur de mes « expériences »)

Répondre
Carla 23 mai 2018 - 11 h 50 min

Bonjour, vous dites qu’il est possible de mettre de l’huile sur ses cheveux avant de procéder à la coloration, entendez-vous qu’on peut appliquer une coloration sur cheveux huilés ou bien conseillez-vous simplement de penser à les nourrir quelques heures/jours avant la coloration ?

Répondre
Verunka 9 septembre 2018 - 11 h 07 min

Merci Aurelie pour ton partage d’expérience !
J’ai egalement sauté le pas vers Wella lorsque je suis partie vivre Enneagramme Inde. Je ne pouvais pas confier mes cheveux blonds aux indiens habitués qu’aux cheveux épais foncés et ultra résistants. Je peux à mon tour partager mon approche qui sera complémentaire de la tienne. Pour connaître mon ton de blond j’ai d’abord confié l’analyse à une coloriste connue sur la place et spécialisée Wella (les coloristes sont référencés). Elle m’a ainsi déterminé ma couleur naturelle. Puis je lui ai exprimé mon souhait d’évolution. On l’a fait. J’ai aimé et ainsi j’ai fait mes emplettes pour reproduire moi même pendant 3 ans. Dans un pays tropical comme le sud de l’Inde les tubes en métal ouverts gonflent en quelques heures à cause de la chaleur, donc il a fallu conserver tous les produits au frigo. Je le recommande même en Europe car le tube de couleur ne s’oxyde absolument pas. Ton partage m’est très utile car tu places les fondamentaux avec des mots simples. Cela me permet de faire évoluer ma couleur sans repasser par une coloriste. Je vais par exemple quitter le blond doré perlé vers du cendré car mon besoin a évolué … eh oui en l’espace de 3 ans sont apparus les cheveux blancs en masse. Est-ce La climat extrême, la nourriture, l’eau ou simplement mon âge ?! … il faut évoluer et la couleur avec. Merci encore !

Répondre
Fanny 10 novembre 2018 - 13 h 07 min

Mais je ne comprends pas pourquoi on doit forcément passer par l’oxydant, c’est hyper agressif ! Et si on veut faire une couleur plus foncée que la notre on doit quand même eclaircir ? N’y a t-il pas un moyen de diluer la couleur avec un apres-shampooing par exemple ?

Parce que moi je suis décolorée à blanc en fait, si je veux me faire du châtain et que j’utilise de l’oxydant mes cheveux vont tout simplement tomber en fait…

Répondre
Madjda 2 février 2019 - 12 h 39 min

Merci c très intéressant,stp comment faire le melange majirel pour avoir un beau caramel doré sur cheuveux décapée en numéro 7

Répondre

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy