Corée : quelques jours à Busan #1

par Aurélie
3 commentaires

Il m’en aura fallu du temps pour l’écrire, cet article ! Mon voyage en Corée remonte au printemps dernier, il y a près de 9 mois… Souvenez-vous, j’avais posté quelques photos sur mon compte Instagram.

Remontons donc un peu en arrière, que je vous explique le but de ce voyage.
La Corée est un pays certes passionnant, mais qui était loin de figurer sur ma top liste de pays à visiter là, maintenant, tout de suite. Pourquoi y aller, alors ?

Tout simplement parce que ce séjour était organisé par mon université, dans le cadre de mon master. Je ne suis donc pas partie avec mes proches, mais avec mes camarades de promo, et mine de rien, ça change pas mal de choses !
C’est d’ailleurs ce qui m’angoissait le plus à propos de ce voyage : arriver à gérer le fait d’être en groupe, 24h/24, pendant deux semaines (13 jours à Busan, 2 jours à Séoul). Parce que, si je peux me montrer sociable, je suis tout de même quelqu’un d’assez solitaire. Difficile pour moi de rester sans cesse dans un groupe… Mais heureusement, avec quelques moments en solo, j’ai réussi à m’en sortir !

Autre particularité du voyage : nous étions à Busan pour travailler sur un webdocumentaire, et avons donc passé la plus grande partie de notre temps sur place à filmer et monter nos séquences. Mais nous avons bien évidemment réussi à dégager un peu de temps pour visiter Busan et profiter du voyage

Destination Busan

Vous l’aurez compris, nous n’étions pas à Séoul, mais dans la deuxième ville de Corée, Busan (également appelée Pusan), qui a fait parler d’elle cette année au cinéma avec la sortie du film de zombies « Dernier train pour Busan ». Nous avons d’ailleurs pris ce fameux train, le KTX, pour aller de Séoul (où nous avons atterri) à Busan, puis en sens inverse au retour.
Verdict : je n’y ai vu aucun zombies (à part nous et nos têtes de morts-vivants : dur dur le décalage horaire et les 11h de vol) ^^

Busan a beau être l’éternelle seconde derrière Séoul, elle n’en reste pas moins une très grosse ville : 3,7 millions d’habitants (pour rappel, Paris n’en compte « que » 2,2 millions) sur une surface équivalente à 7 fois Paris intra-muros.
Autant vous dire que les déplacements prennent beaucoup de temps et que nous avons passé de nombreuses heures dans le métro…

Nettement moins touristique que Séoul, Busan s’est avérée d’autant plus dépaysante. Nous avons attiré à de nombreuses reprises la curiosité des locaux, très intrigués par les yeux bleus, la peau noire et/ou les cheveux crépus de certains de mes camarades, que les Coréens n’ont pas hésité à fixer, prendre en photo ou même toucher…

L’article initial étant vraiment trop long, je l’ai finalement séparé en 2 parties…

  1. Cet article sera consacré à la visite général de Busan, au quartier Haeundae et à la plage éponyme, au parc Dongbaek ainsi qu’au Busan Cinema Center + un mini guide Food et Shopping à la fin de l’article.
  2. Le second article sur Busan parlera du Temple Beomeosa, du village de Gamcheon ainsi que du marché au poissons Jagalchi.
  3. …puis un dernier article consacré à Séoul + un petit bilan de ce séjour coréen

coree busan haeundaecoree busan shinsegae coree busan haeundaecoree busan coree busan metrocoree busan shinsegae bento

korea busan candyflosscoree busan panda

coree busan shinsegae fruitscoree busan photo nuit pause longue

coree busan chaussettes pikachu

coree busan ruecoree busan rue

Busan Cinema Center

Bien que très récent (2011), l’extraordinaire Busan Cinema Center est l’un des monuments les plus emblématiques de la ville. Destiné à accueillir le réputé Festival International du Film de Busan (BIFF), le bâtiment impressionne par son immense toiture concave recouverte de LED qui s’illuminent à la nuit tombée. Les fleurs, arabesques et autres motifs en mouvement sont fascinants…

Un des endroits que j’ai préférés à Busan. A voir absolument !

coree busan cinema center gif coree busan cinema center coree busan cinema center

coree busan cinema center coree busan cinema center superman

Haeundae Beach & Dongbaek Park

Busan est une cité balnéaire située au sud de la Corée, c’est un peu le « Marseille coréen ».
Notre auberge de jeunesse, Hostel The New Day, se trouvait à Haeundae, le quartier dans lequel se situe la plus grande plage de Busan, – et plus célèbre plage de tout le pays – Haeundae Beach. Très agréable avec son sable blanc et son front de mer de 1,5 km de long, de nombreux événements culturels ou festifs y sont régulièrement organisés.

Je vous conseille de continuer vers l’extrémité sud de la plage de Haeundae, pour découvrir également le Dongbaek Park. Cette partie de la ville est beaucoup plus sauvage, la balade entre la mer d’un côté et les pins de l’autre est vraiment super agréable. On y trouve quelques curiosités et monuments intéressants, comme une statue de sirène (qui rappelle celle de Copenhague et apporte un petit côté scandinave inattendu), l’APEC House, une phare ou encore une pagode.

coree busan haeundaecoree busan haeundae plagecoree busan haeundae plage

coree busan haeundae plage

coree busan dongbaek sirene mermaid

La princesse Topaze du royaume sous-marin de Naranda; mariée au roi de Mungungnara, elle pleure désormais son royaume perdu…

coree busan dongbaek

coree busan dongbaek apec house

La Nurimaru APEC House, bâtiment construit pour le sommet de l’APEC (Asia Pacific Economic Cooperation) de 2005

coree busan dongbaek park

Haeundae Market

A voir si vous êtes de passage à Haeundae, cette petite rue dédiée à la street food : snacks et plats à manger sur le pouce…
coree busan haeundae market

coree busan haeundae market

Food : que manger en Corée ?

Comme toujours quand je voyage, je me suis régalée à tester les spécialités locales.

J’ai d’ailleurs découvert lors de ce séjour coréen que je supportais très bien la nourriture épicée. Ma tolérance en la matière, qui me semblait tout à fait standard, s’est en fait avérée beaucoup plus élevée que celle de mes petits camarades, qui ont quasiment tous râlé pendant deux semaines au sujet de la nourriture, beaucoup trop épicée à leur goût (quand moi je sentais à peine un léger arrière-goût vaguement piquant).
Je suis donc officiellement une « badass de l’épice » ^^

Les végétariens risquent d’avoir un peu de mal à trouver de la nourriture qui leur convienne, car beaucoup de plats sont à base de viande ou de poisson/fruits de mer. Moi qui mange très souvent végétarien au quotidien (en France), j’ai laissé tomber cette idée une fois en Corée et j’ai mangé beaucoup plus de viande et de poisson que d’habitude.

Petite liste non exhaustive de ce que j’ai pu goûter (et apprécier) en Corée (non, je n’ai pas testé le poulpe vivant) :

Du bibimbap

Le grand classique de la cuisine coréenne, celui que tout le monde (ou presque) connait en France: il s’agit d’un mélange de riz, de bœuf et de légumes, avec un œuf au plat, le tout pimenté et très chaud. Je ne sais pas comment je me suis débrouillée pour n’en prendre aucun en photo (alors que j’en ai mangé à plusieurs reprises) #fail

Du poisson grillé

Nous en avons mangé de délicieux au marché aux poissons de Jagalchi (je vous en parlerai dans le prochain article). Ne pas oublier que Busan est une ville maritime, le poisson frais est donc incontournable (et délicieux !)

Du kimchi

L’autre grand classique coréen. Ce chou fermenté et pimenté n’est pas vraiment un plat mais plutôt d’un condiment, servi en entrée et en accompagnement tout au long du repas.
A noter, les Coréens disent « Kimchi » quand ils se prennent en photo (au lieu de Cheese).

Du barbecue coréen #BidocheTime

De la viande à faire griller, une plaque chauffante, des accompagnements…

Pas mal ce BBQ coréen 😁✨🇰🇷 #GingerPixelKorea

Une photo publiée par Aurélie B (@ginger_pixel) le

Du Jjimdak

Le gros coup de coeur food du séjour, de très loin. Ce truc est une tuerie absolue. Le plat est énormissime, nous étions 3 dessus et avons eu du mal à terminer. A tester absolument !

Des dumplings, nouilles, bento, makis…

Sans être typiquement coréens, ces grands classiques de la cuisine asiatique sont largement représentés en Corée. Cela permet de varier du bibimbap et du kimchi sans manger pour autant un burger (= la défaite).

Bento bento 🍱🍤🍣 #GingerPixelKorea

Une photo publiée par Aurélie B (@ginger_pixel) le

Des matcha latte et autres bubble teas

Vous savez combien j’aime ces boissons un peu bizarres qu’on boit en Asie. Je n’ai pas trouvé de Xung Xa Hot Luu ou équivalent, mais j’ai bu de délicieux matcha latte…

Shopping : que rapporter de Corée ?

La Corée est un véritable paradis (ou enfer ?) de la consommation. J’y ai fait mon plus gros craquage shopping jamais réalisé en voyage, bien plus qu’à New York ou Londres. Les tarifs globalement bas, ainsi que la rareté des produits coréens dans nos contrées poussent à se lâcher, en mode « C’est le moment ou jamais, il faut en profiter, je ne retrouverai jamais ça nulle part ailleurs et en plus c’est pas cher du tout ». Répétez le processus quasi-quotidiennement sur deux semaines entières, et vous aurez une petite idée de l’étendue des dégâts.

Voici quelques incontournables du shopping coréen :

Des chaussettes

Cet achat purement utilitaire en France vire à l’orgie kawai en Corée. Soyez-en conscient-e-s : les chaussettes coréennes vont vous rendre dingues. Pour peu que vous ne fassiez pas du 44 (car la plupart sont vendues en taille unique, et sont loin d’être immenses), vous risquez d’en acheter par dizaine : Pikachu, Totoro, Ariel, petits motifs mignons, imprimés sushi ou renard… je continue ?
Les stands (à même la rue) et boutiques de chaussettes sont légions. Et les tarifs dérisoires… Bref : faites-vous plaisir !

Des cosmétiques

En Corée, on ne rigole pas avec les cosmétiques. Les enseignes de produits de beauté et de maquillage se retrouvent à tous les coins de rue.
Là encore, l’équation est très simple : Qualité des produits + packagings trop mignons + tarifs plus que raisonnables = gros gros craquage ! Si vous aimez les cosmétiques, faites-vous plaisir (d’autant plus que les cadeaux et produits offert à partir de telle ou telle somme dépensée sont très courants).
Pour ma part, j’ai eu deux gros coups de coeur pour des produits que je compte racheter : les crayons Jewel Light wateproof eyeliner Holika Holika et les rouges à lèvres liquides Matt Painting Rouge de Missha.

Des gadgets mignons, de la papeterie, des souvenirs…

Des objets typiques (lanternes en papier, éventails…) ou des gadgets mignons, en passant par d’adorables petits carnets,  vous trouverez plein de jolis objets à acheter.

Les chaussettes, les cosmétiques, les gadgets et la jolie papeterie feront également de parfaits cadeaux pour vos proches. Si vous n’avez pas d’idées, misez sur le combo suivant : une jolie paire de chaussette + un masque en tissu rigolo + un petit carnet mignon. C’est le kit cadeau parfait et pas cher que j’ai rapporté à mes collègues !

Quelques adresses shopping

Artbox, 170-38 Bujeon-dong, Busanjin-gu, Busan
Mon coup de coeur absolu à Busan est pour l’enseigne Artbox, un véritable paradis kawai où vous allez perdre beaucoup de temps et d’argent (ne me remerciez pas ^^). Pour vous faire une idée de ce qu’on peut y trouver, allez donc voir par ici.

Daiso
Autre enseigne à guetter, avec un côté davantage « foir’fouille » qu’Artbox, mais on peut également y dénicher de chouettes petits objets pour presque rien.

Innisfree, Holika Holika, Missha, Tony Moly, Etude House, Nature Republic… et beaucoup d’autres !
Je ne mets pas d’adresses précises car vous retrouverez ces enseignes de cosmétiques absolument partout.

Shinsegae Centum City, 35 Centumnam-daero, U-dong, Haeundae, Busan
On peut passer des heures dans cet immense centre commercial… Montez admirer la vue depuis le toit, et ne manquez pas le superbe food court au sous-sol, vous pourrez vous y régaler pour pas très cher.

Quartier de Seomyeon
C’est un peu le Châtelet-les-Halles de Busan : une « plaque tournante » pour les transports, beaucoup de monde et d’agitation, un centre commercial souterrain immense qui commence directement quand on sort du métro, mais également des boutiques à l’extérieur (dont Artbox) . C’est là que j’ai fait l’essentiel de mon shopping cosmétique.

Voilà, la visite de Busan s’arrête là pour aujourd’hui !
Je vous dis à très bientôt pour la deuxième partie…

A lire aussi

3 commentaires

Marine 29 janvier 2017 - 20 h 58 min

Mhhh tes photos me mettent l’eau à la bouche ! J’aime tellement la bouffe coréenne (asiatique de manière générale).
Les « bunny » sont trop mimi, je suis curieuse de savoir à base de quoi ils sont faits !
Et le le jimdak !!! Je me le note sur ma liste de trucs à goûter absolument un jour ! Ça a l’air bien fat 🙂

Répondre
traveling brunette 30 janvier 2017 - 19 h 21 min

J’ai beaucoup aimé Busan, son énergie et sa proximité de la mer. Et de manière générale, j’ai vraiment adoré la Corée du Sud, jamais je n’étais revenue aussi pleine d’énergie d’un voyage, je ne saurais dire pourquoi. Tes photos de nourriture me donnent faim et me donnent encore plus d’y retourner 🙂

Répondre
Jules - Rotdenken 4 février 2017 - 19 h 19 min

Un premier article dense, beaucoup de belles choses… Au même titre que la Japon, la Corée est un pays qui me fascine. Les deux pays sont souvent associés, mais sont tellement différents en réalité. Busan semble être une ville « qui ne s’arrête jamais ». Le dépaysement doit être total. Je t’avoue que, faisant du 44 et étant un homme, le shopping Ginger Pixel ne fait pas trop écho dans ma tête, mais je suis sûr que je trouverais mon bonheur dans tes bonnes adresses , par contre Madame sera ravie, elle adore les chaussettes 🙂 En revanche, les bons plats et les boissons étranges, je suis preneur ! J’adore essayer et goûter des choses que je ne connais pas. Et que dire de ce toit… Sublime ! La miniature de l’article sur avec cette photo m’a tout de suite attiré l’œil ! J’ai vraiment hâte de lire la suite de tes lignes coréennes.

Répondre

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy