Les Fiancés de l'Hiver

Dernière Lecture #16 : Les Fiancés de l’Hiver

par Aurélie
4 commentaires

Après plus d’un an d’absence, c’est le grand retour des compte-rendus de lecture ! Plusieurs d’entre vous me les ont réclamés, j’espère donc que celui-ci, consacré au tome 1 de La Passe-Miroir, Les Fiancés de l’Hiver, vous plaira.
J’ai décidé de changer légèrement le format : je continuerai à faire des chroniques groupées comme d’habitude, mais je ferai de temps en temps des articles consacrés à un seul et unique roman pour mes gros coups de cœur – ce qui est le cas aujourd’hui avec Les Fiancés de l’Hiver.

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel…

Mon avis

Quelle réussite que ce premier roman de la talentueuse Christelle Dabos !
Elle a remporté la première édition du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama en 2012, ce qui est amplement mérité, tout comme les nombreuses critiques positives que j’ai pu lire un peu partout (Blogs, Youtube, Goodreads…).

ophélie passe-miroir

Ophélie par Le Délusoire

Pourtant, je l’avoue, j’ai eu quelques craintes au début : il m’a fallu quelques chapitres avant de parvenir à m’immerger dans l’histoire et à m’attacher à Ophélie; en effet, j’ai craint que le parti-pris de l’auteur d’en faire à tout prix une anti-héroïne (timide, négligée, maladroite, pas très jolie, et globalement assez insignifiante) n’en fasse un personnage fade, passif et inintéressant.
Bon, je dois surtout avouer qu’Ophélie m’a rappelé de façon très désagréable l’adolescente que j’ai moi-même été (intello à lunettes mal dans ma peau), ce qui ne m’a pas aidée à l’apprécier d’emblée (pardon pour cette grossière psychologie de comptoir).
Heureusement cela s’arrange dans les chapitres suivants, Ophélie s’enhardit et fait preuve d’une audace et d’une force de caractère bienvenues, qui m’ont poussée à reconsidérer l’opinion que j’avais d’elle. Refusant de se laisser dicter sa conduite et de se faire manger toute crue par les personnages aux intentions pas toujours très claires qui gravitent autour d’elle, elle va s’avérer bien plus coriace que prévu.

Les autres personnages sont très réussis, entre l’énigmatique Thorn, glacial en apparence mais que l’on devine bouillonnant à l’intérieur (le feu sous la glace, toussa toussa), le débonnaire et généreux Renard, la débrouillarde Gaëlle et la très ambiguë et manipulatrice tante de Thorn, Bérénilde (en fait une femme blessée, bouuuh), sans oublier l’ambassadeur Archibald, beau gosse dandy qui cherche à tromper son ennui par toutes sortes d’excès et de manigances…

Le monde étrange et onirique dans lequel évoluent les personnages est également un des plus gros points positifs du roman : on comprend que la Terre telle qu’on la connait aujourd’hui, ronde et d’un seul bloc, a volé en éclats lors d’un cataclysme (la Déchirure) au sujet duquel on ne sait rien, ou presque.
Les morceaux épars subsistant, véritables îles flottantes, sont nommés Arches et gravitent en orbite autour du Noyau. Chaque Arche est dirigée par un Esprit de famille, un être immortel qui n’est autre que l’ancêtre commun des habitants de chaque Arche, auxquels il a transmis ses pouvoirs.

Les pouvoirs, parlons-en… Ophélie, tout aussi insignifiante qu’elle paraisse, en possède deux : c’est une liseuse très douée, talent assez courant sur Anima (consistant à lire le passé des objets), mais présent à un très haut niveau chez notre héroïne, ce qui lui permet de gérer un musée. C’est également une Passe-Miroir, don beaucoup plus rare lui donnant la capacité de se déplacer d’un lieu à un autre en utilisant les miroirs comme moyen de transport.
Les autres personnages ne sont pas en reste… Thorn, issu de 2 clans, possède également deux pouvoirs : une mémoire photographique (comme Lisbeth Salander) et des griffes invisibles qu’il contrôle par la pensée.
Cependant, la plupart des personnages possèdent un seul pouvoir, ce qui est déjà bien suffisant ^^

La citacielle par Amélie Freteault

Les décors sont très réussis « visuellement ». Oui, ce terme peut sembler étrange pour un roman, et pourtant… c’est vraiment celui qui me vient à l’esprit tant on parvient à visualiser les lieux décrits pas l’auteur.
J’ai eu un gros coup de cœur pour la Citacielle, la capitale flottante du Pôle tout droit sortie d’un film de Miyazaki. Tout n’y est que complots, illusions et faux-semblants, tant dans les relations entre les personnages que dans le décor lui-même, la Citacielle étant truffée d’illusions très sophistiquées créées par le clan des Mirages, véritable vernis recouvrant la crasse de ces lieux plus délabrés qu’il n’y parait.
Dans cette étrange citadelle volante vivent Farouk, l’esprit de famille de l’Arche du Pôle, ainsi que les nobles et leurs domestiques; ce sera désormais la demeure d’Ophélie, son fiancé Thorn y exerçant la très haute fonction de surintendant.

Le mélange de fantasy, de steampunk, de romance et d’intrigues politiques (l’auteur a déclaré s’être inspirée de la cour de Louis XIV pour dépeindre les relations entre les nobles de la Citacielle) fonctionne à la perfection.
Véritable roman d’apprentissage, qui voit Ophélie passer du monde protégé de l’enfance à l’univers sans pitié des adultes, Les fiancés de l’Hiver est paru chez Gallimard jeunesse mais plaira, à n’en pas douter, à de nombreux lecteurs adultes. Le style de l’auteur n’a rien de simpliste ni d’enfantin, donc n’hésitez pas à vous lancer.

Il s’agit du premier tome d’une série de 4 romans; le deuxième tome, Les disparus du Clairdelune, est déjà sorti depuis quelques mois. J’attends avec impatience sa sortie en poche en juin prochain !
Le tome 3, quant à lui, sortira en grand format courant 2017.
Et qui sait, peut-être un jour un film (ou un dessin animé) verra-t-il le jour ?

Bref, vous l’aurez compris je suis totalement conquise par Les Fiancés de l’Hiver et l’univers de la Passe-Miroir, qui m’a donné envie de lire davantage de romans de fantasy, genre que je connais finalement assez peu, moi qui lis surtout des thrillers/polars, des romans contemporains, et quelques classique de temps en temps.

Comme souvent en cas de gros coup de cœur pour un univers, j’ai créé un board Pinterest dédié à la Passe-Miroir, dans lequel vous retrouverez de nombreux fanarts dénichés un peu partout sur le web. N’hésitez pas à vous y abonner – et à me suivre sur Pinterest.
Vous pouvez aussi m’ajouter sur Goodreads si vous y êtes aussi, pour savoir ce que je lis au quotidien.

En savoir plus sur Les Fiancés de l’Hiver

La Passe-Miroir tome 1 : Les Fiancés de l’Hiver, de Christelle Dabos
Disponible sur Amazon

Le site officiel de la Passe-Miroir
La page Wikipédia consacrée à la Passe-Miroir
La page officielle et le groupe Facebook dédiés à la Passe-Miroir
Le live organisé par la Booktubeuse Bulledop avec l’auteur, Christelle Dabos

Et vous, avez-vous lu les Fiancés de l’Hiver ? Etes-vous conquis.es par l’univers de la Passe-Miroir ?

4 commentaires

A lire aussi

4 commentaires

Mel 13 février 2017 - 12 h 22 min

J’ai adoré aussi cette saga ❤ Vivement que la suite sorte ! Trop contente que tu es repris tes articles =)

Répondre
Rachel 8 avril 2017 - 13 h 16 min

Cette série est géniale, et ça vient de quelqu’un qui n’a plus lu de fantasy depuis Harry Potter. Je partage entièrement ton point de vue et j’espère que le tome 2 te plaira tout autant (voire même plus, je l’ai trouvé supérieur au premier pour ma part ^^)

Répondre
Nicolas 5 mai 2017 - 11 h 17 min

Pas conquis, pour ma part. Beaucoup de longueurs pour une intrigue qui ne prend jamais vraiment. Pas franchement envie de me plonger dans le deuxième tome!

Répondre
Helen 31 mai 2017 - 13 h 56 min

J’ai tout récemment vu ce livre sur Amazon, mais j’ai hésité à l’acheter. Toutefois, ta description me donne envie de le lire au plus vite. J’aime bien ce genre d’histoire fantastique.

Répondre

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy