Monumenta 2012 : Excentrique(s) de Daniel Buren

par Aurélie
0 commentaire

Dimanche dernier, je suis allée voir l’expo Monumenta au Grand Palais.
Après m’être mordu les doigts d’avoir raté l’édition 2011 qui présentait une installation d’Anish Kapoor (Leviathan), il était hors de question que je rate Excentrique(s) de Daniel Buren.

Monumenta: y’a même pas de queue! Mais il pleut… #expo #Paris #GrandPalais #Monumenta

Une photo publiée par Aurélie B (@just_a_girl_aurelie) le

L’expo présente, comme vous le savez déjà sûrement, de grands cercles colorés orange, bleus, verts et jaunes, en plastique transparent…
Leur multiplication à travers toute la nef produit un effet très pop et graphique, que j’ai trouvé très plaisant.

monumenta-buren-paris-2012-01monumenta-buren-paris-2012-02monumenta-buren-paris-2012-07monumenta-buren-paris-2012-04monumenta-buren-paris-2012-05monumenta-buren-paris-2012-06monumenta-buren-paris-2012-03monumenta-buren-paris-2012-08monumenta-feat  Cependant, j’ai 3 regrets:

  • J’ai trouvé qu’on en faisait très vite le tour, et que visuellement cela manquait de variété : c’est toujours pareil! Je pensais qu’il y aurait plusieurs étapes, un cheminement, une progression : eh bien non. Malgré l’entrée par l’aile nord qui permet de ne pas se retrouver directement au centre de la nef, au coeur de l’installation, on reste sur sa faim.
  • Je trouve dommage que Daniel Buren n’ait pas profité de la hauteur de la nef (une petite cinquantaine de mètres il me semble) pour proposé une installation moins « plate ». Cependant comme nous l’a expliqué une employée culturelle du Grand Palais, le souhait de Daniel Buren était justement, de par l’installation de ses cercles à environ 2m50 de hauteur (soit une hauteur standard de plafond), donner une idée d’échelle connue aux visiteurs, pour mieux leur faire ressentir les dimensions de la Nef. Mouais…
  • Je regrette également de ne pas m’y être rendue un jour de soleil (j’aurais risqué d’attendre longtemps, remarquez), car j’ai cru comprendre qu’alors les cercles projetaient sur le sol des reflets colorés on ne peut plus photogéniques… Dommage !

Au final, j’ai donc un avis mitigé sur cette exposition. J’ai trouvé l’installation ludique, le côté coloré et graphique ne pouvait que me plaire, mais en ressortant, je me suis dit « Tout ça pour ça?… »
Je vous conseille néanmoins d’y aller si cela vous tente, car l’expérience reste plutôt sympa et ne coûte que 5€ (pas cher pour une expo parisienne).

0 commentaire

A lire aussi

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy