Australie #2: Perdus sur la dune de Stockton Bight

par Aurélie
2 commentaires

Le voyage en Australie continue ! Après Byron Bay, nous continuons vers le sud et Sydney.

Nous passons la nuit dans le bus Greyhound, et arrivons à Newcastle tôt le matin pour aller voir la dune de Stockton Bight (32 km de long). On m’a vanté un décor de fin du monde, une plage déserte avec uniquement quelques 4wd, la possibilité de descendre la dune en luge, et une épave échouée à quelques mètres du rivage…

Sur Google Maps, j’ai vu que l’épave se trouve plutôt au début de la dune, côté Newcastle.
stockton-epave-stockton-epave-sygna

C’est décidé, on part y jeter un œil ! Bien innocents (ou inconscients ?), nous sommes loin de nous douter de ce qui nous attend…

Nous embarquons pour 5 min de ferry, rejoignons la petite ville de Stockton, puis le rivage, et commençons à remonter la plage le long des dunes.

stockton-bight-australie-plage-07stockton-bight-australie-plage-06

C’est beau ! C’est désert ! C’est sauvage ! C’est… long…
Au bout d’une heure et demie de marche dans le sable, Vincent aperçoit, très loin, l’épave. On continue !
Nous sommes maintenant loin de toute civilisation, nous aurons croisé en tout et pour tout une seule personne.

Entre les vagues déchaînées à notre droite, et les dunes à perte de vue à gauche, je commence à être légèrement inquiètestockton-australie-2011-8748-mod2

stockton-bight-australie-plage-04stockton-bight-australie-plage-11Une heure plus tard, plus très loin de l’épave, Vincent et moi arrivons épuisés au niveau de 2 familles : 2 papas et 4 ou 5 gamins entre 6 et 15 ans.
Ils ont des 4wd.
Ils pêchent de gros saumons, debout dans devant l’océan.

Nous nous précipitons vers eux pour leur expliquer qu’on marche depuis près de 3h, et leur demander comment rejoindre la  civilisation la route qui, à n’en pas douter, se trouve certainement juste derrière les dunes, parallèle à la plage.
Et là, c’est le drame : les gentils Australiens nous annoncent que la route n’est absolument pas parallèle à la plage et s’en est éloignée depuis déjà un bon moment.
En d’autres termes : cette foutue route se trouve à des kilomètres de là, et, surtout, elle n’est pas accessible à pieds mais uniquement en 4wd

Je tombe des nues… Au bout de 3h de marche dans le sable, je me sens incapable de refaire le chemin en sens inverse (= la seule solution pour repartir par nos propres moyens). Je suis épuisée et j’ai horriblement mal aux mollets (paye tes courbatures d’anthologie le lendemain).

La charmante famille australienne nous annonce alors que, si nous pouvons attendre une heure, ils se feront un plaisir de nous ramener avec eux jusqu’à la route, d’où nous pourrons faire du stop pour retourner à Newcastle.
Bien évidemment, nous nous empressons d’accepter. Nous avons donc une bonne heure devant nous pour nous reposer et explorer les environs avec les enfants (on n’ira même pas jusqu’à cette maudite épave, finalement).

Vincent et ses nouveaux potes

Vincent et ses nouveaux potes

stockton-bight-australie-plage-12

La fameuse épave du Sygna… vue de loin! (merci le zoom 200mm)

stockton-bight-australie-plage-13

Le petit garçon à la bouteille nous affirme que des scènes des derniers Star Wars ont été tournées ici : info ou intox ?

C’est enfin le départ ! C’est parti pour un bon quart d’heure de 4wd dans les dunes (très amusant !).

Les Australiens sont, dans l’ensemble, particulièrement sympas, serviables, amicaux, et notre chauffeur, Bruce, ne déroge pas à la règle.
Il nous laisse comme prévu à la station service; la chance étant avec nous, un arrêt de bus se trouve juste à côté, nous retournons donc facilement jusqu’à Stockton, ravis de nous en sortir à si bon compte.

Ma quand t’as la poisse…
Sur le point de reprendre le ferry pour Newcastle, Vincent sort notre dernier billet de 5 dollars pour payer les tickets. Billet qui, à cause d’un petit coup de vent, s’envolera et finira sa course dans l’eau sous nos yeux médusés
Nous sommes donc finalement bel et bien bloqués de ce côté-ci !
C’est alors que, comme pour nous donner une nouvelle preuve de la générosité des Australiens, un type vient immédiatement vers nous et nous tend un billet de 5 dollars, comme ça, gratuitement, sans rien attendre en retour.

No worries, mate !

We made it ! De retour pour admirer le coucher du soleil sur le port de Newcastle

We made it ! De retour pour admirer le coucher du soleil sur le port de Newcastle

 

Demain, direction Sydney !

A lire aussi

2 commentaires

LadyMilonguera 13 juillet 2012 - 12 h 03 min

C’est vraiment une superbe plage !

Répondre
Maureen 20 mars 2013 - 11 h 34 min

Génial !

Répondre

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy