Santorin, la star des Cyclades

par Aurélie
8 commentaires

Souvenez-vous, la dernières fois, je vous avais fait visitez Tinos; le soir du troisième jour, nous devions prendre le ferry pour Santorin

Et puis, vent violent oblige, le ferry a interrompu son trajet avant la fin et nous a déposés de manière complètement imprévue à… Mykonos, qui se trouve sur le chemin entre Tinos et Santorin.
Pas ravis-ravis de perdre ainsi notre première nuit réservée à Santorin, nous devons de surcroît trouver au dernier moment une chambre à Mykonos.

Mais finalement, tout s’est bien terminé : nous avons trouvé un joli hôtel pas cher près du centre-ville de Mykonos (qui au passage est ravissant, si l’on fait abstraction de l’ambiance « Springbreak »), le vent s’est calmé, nous avons pu reprendre un ferry très tôt le lendemain matin, et la gérante de l’hôtel à Santorin ne nous a pas débité le montant de la première nuit…

Pourquoi je vous raconte tout ça ?
Eh bien pour vous montrer qu’en Grèce, on ne peut jamais être vraiment sûr de rejoindre sa destination dans les temps. Quand on a ce genre de souci en début de séjour, on en vient à stresser pour les trajets suivants, et à regretter de tout avoir planifié en avance… Détail à prendre en compte, donc !
(Pour plus d’infos sur l’organisation d’un voyage dans les Cyclades, vous pouvez relire ce post)

Santorin (également appelée Thira ou Théra) fait parti d’un archipel volcanique et est connue pour sa caldeira (la vaste dépression circulaire remplie d’eau, conséquence d’une éruption volcanique), ses villages blancs et bleus accrochés à la falaise, ses sites archéologiques…
C’est l’une des plus célèbres îles des Cyclades et l’un des lieux les plus touristiques de Grèce; d’ailleurs, c’est la seule île dont je connaissais le nom avant de préparer mon voyage.
Revers de la médaille : il y a du monde, beaucoup (trop) de monde. Les hôtels se réservent plus longtemps à l’avance, tout est un peu plus cher que sur les autres îles, les pièges à touristes sont plus nombreux… dommage mais inévitable.

Fira

Comme à Tinos, nous avons prévu 3 journées sur l’île.
Nous logeons à Fira, la ville principale, à l’hôtel Marina Costa Villas pour lequel nous avons eu un gros coup de cœur : le rapport qualité/prix est excellent et la gérante (Marina) est un amour qui nous a donné plein de bons plans et de conseils (et en plus, elle est canon : un sosie de Shakira, en plus naturelle et brune).

santorin-fira-grece-10santorin-fira-grece-21

santorin-mod-0105santorin-fira-grece-11santorin-fira-grece-08santorin-fira-grece-12santorin-fira-grece-01santorin-fira-grece-02santorin-fira-grece-25santorin-fira-grece-18santorin-fira-grece-20santorin-fira-grece-03santorin-fira-grece-05

Oia et Ammoudi

Oia (également appelé Ia) et Fira se ressemblent beaucoup; il s’agit de deux villages blancs et bleus perchés en haut d’une falaise, mais Oia est plus petit, encore plus joli, avec un côté « village des Schtroumpfs » qui m’a bien plu.

Regarder le soleil se coucher depuis une des multiples petites terrasses d’Oia est un must (et ce ne sont pas les nombreux touristes présents qui diront le contraire).

Une fois le soleil couché, on descend les 200 marches qui mènent à Ammoudi, joli petit port de pêche, pour y manger dans l’un des restaurants de poisson frais… santorin-oia-grece-26santorin-mod-0274santorin-oia-grece-35santorin-oia-grece-29santorin-oia-grece-37santorin-oia-grece-39santorin-oia-grece-43santorin-oia-grece-41santorin-oia-grece-42santorin-oia-grece-48

santorin-ammoudi-grece

Nea Kameni, l’île volcanique

Au centre de la caldeira se trouve l’île volcanique de Nea Kamini, qui correspond en fait à la partie « active » du volcan ayant donné naissance aux îles de Santorin et Thirassia.

On peut s’y rendre en bateau, depuis l’ancien port de Fira, situé 600 marches en contrebas de la falaise; heureusement, on peut prendre un téléphérique pour la remontée.

santorin-volcan-nea-kameni-grece-00santorin-volcan-nea-kameni-grece-01santorin-volcan-nea-kameni-grece-08

santorin-volcan-nea-kameni-grece-07santorin-volcan-nea-kameni-grece-09santorin-volcan-nea-kameni-grece-10

Les plages

On termine par les plages; ce n’est pas le point fort de l’île de Santorin, mais nous avons tout de même bien aimé les plages colorées dans le sud de l’île : « white beach » et « red beach » (il y a aussi « black beach »).

On peut facilement circuler de l’une à l’autre grâce à un petit bateau qui relie les plages entre elles plusieurs fois par jour.

santorin-plages-grece-01santorin-plages-grece-00santorin-plages-grece-02santorin-plages-grece-03santorin-plages-grece-05Et voilà, nous voici au bout de ce post sur Santorin… La prochaine étape sera l’ile de Milos, un de mes coups de cœur !

En attendant, je vous laisse en compagnie de ces sympathiques pieuvres…santorin-plages-grece-07

8 commentaires

A lire aussi

8 commentaires

Mimi 29 novembre 2013 - 9 h 26 min

Magnifiques photos!
Bises
PS: Concours sur le blog des bijoux Lapopmode à gagner!
Mimi

Répondre
ehaa 30 novembre 2013 - 14 h 27 min

Superbe photos, bonne journée;

Répondre
Curiosités à NY 1 décembre 2013 - 1 h 57 min

Que de beaux souvenirs tu me rappelles là!

Répondre
MamzelDree 2 décembre 2013 - 12 h 40 min

Wahou, c’est incroyable !
Et cette lumière… Ca donne envie d’y aller ! 🙂

Répondre
Eve 22 septembre 2014 - 19 h 26 min

Je parcours ton blog (je le découvre aussi en même temps) et tes derniers post avec un grand intérêt car j’ai aussi passé mes vacances dans les Cyclades. Nous avons visité d’autres iles que celles que tu as fait mais aussi très belles. J’ai mit un nouveau post en ligne ce matin justement, si jamais cela te dit d’aller faire un tour 🙂

Répondre
Aurélie 22 septembre 2014 - 19 h 51 min

Merci Eve, j’étais justement allée faire un tour sur ton blog et je suis tombée sur ton article à propos de Paros 😉

Répondre
Grèce #7: Dernière étape, Folegandros - justagirl 22 novembre 2014 - 21 h 08 min

[…] Grèce, Photo/8/Voyage30 juin 2014 Après Athènes, Tinos, Santorin, Milos, Naxos et Amorgos, notre séjour grec s’achève ici, sur Folegandros. Cette charmante […]

Répondre
Milos, mon coup de cœur (Grèce #4) - justagirl 22 novembre 2014 - 23 h 10 min

[…] dernier post sur mon voyage dans les Cyclades datant des calendes grecques (haha), laissez-moi vous rafraîchir […]

Répondre

Laisser un commentaire

* En postant ce commentaire, j'accepte le traitement de mes données par le site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En cliquant sur OK, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. OK + d'infos

Privacy & Cookies Policy